Lena Macka

Léna Fradier aka Mačka nait à Valence en 1994.
Très jeune, ses premiers clichés sont prometteurs : son entourage est mis en scène, elle immortalise aussi quelques groupes de musique locaux. C’est en arrivant à Lyon en 2014 et en intégrant une école d’arts appliqués que Léna a commencé à se bâtir cet univers. C’est ainsi que son personnage Pure est né ; ce petit bonhomme nu, sans identité, mais qui correspond justement à tout le monde. Il symbolise la simplicité, et la sensibilité. Ses yeux sont clos ou percés pour inviter le public à se faire sa propre interprétation. La finesse de ses traits donnent une note poétique et enfantine sur ses premiers photo-montages. De plus en plus, Mačka dessine en proposant des oeuvres introspectives, mêlant des tons noirs et blancs non sans vie, la mise en scène de ses questionnements semblent être une thérapie sociale à ciel ouvert, pour le plus grand plaisir des curieux qui admirent ses oeuvres dans les diverses galeries lyonnaises.

Voici les 10 résultats