PARVATI

Parvati, street artist franco-indienne, naît en 1986 en Guyane Française et grandit au cœur d’une communauté hippie cultivant des citrons verts dans
la forêt Amazonienne.
Le dessin devient rapidement une évidence, comme une manière d’appréhender le monde. Délaissant
un parcours classique aux beaux-arts, elle se forme en autodidacte, voyageant carton à dessin sous le bras, arpentant les musées et enchaînant les exercices
techniques. Lors du vernissage de sa première exposition elle fait la rencontre du collectif Atelier Larue.
Elle expérimente le street art : c’est le coup de foudre.
En 2018, elle co-fonde le collectif Nâga.
En atelier Parvati mêle stylo Bic, encre, acrylique et aérosol. Mais les murs restent son terrain de jeu favori : ses collages minutieusement découpés
investissent l’espace urbain dans une volonté de happer les passants pour une parenthèse onirique.
Fascinée par la relation entre l’étrange et le beau, Parvati livre un univers sombre et poétique. Ses propres rêves
lui sont une source d’inspiration sans limites. Des portraits surréalistes ornées de plumes, d’insectes,
de tuyaux ou de branches prennent corps sur des fonds altérés et vieillis. Elle y intègre également des motifs au
pochoir inspirés de l’art traditionnel de l’Inde du Sud.
Le végétal est toujours présent, foisonnant, tel un écho à la forêt qui l’a vu naître. Depuis peu, ce sont des personnages à têtes d’oiseaux qu’elle fait arpenter
les rues.