TAREK

France

L’histoire de Tarek commence en 1980 avec Londres en toile de fond. Ce jeune hibou parisien virevolte à toute allure entre les murs de la ville quand il remarque soudainement qu’ils sont souvent bombardés d’écritures étranges. Devant ses yeux agars, se dessinent alors des courbes colorées et des formes excentriques qui s’imprègnent dans sa mémoire. De retour à Paris, les écritures le poursuivent à travers les quartiers de la capitale. « Qu’est-ce que ça peut bien être ? » s’interroge le hibou, juché sur les rames du métro.
Les mystérieuses écritures vandalisent les moindres parois de son imaginaire jusqu’à ce qu’il devienne complètement fou (d’elles). A la recherche des hiéroglyphes modernes, il déniche de véritables trésors urbains tantôt collés sur des façades grisâtres tantôt bombés sur le métal froid des trains fantômes. Après quelques années à pourchasser chaque trace de peinture, son livre Paris Tonkar naît comme un musée de papier des arts urbains et s’arrache dans toutes la France. Le jeune hibou couronné d’une belle victoire devient alors un Grand-duc du street-art !
À la fois scénariste de bande-dessinée, artiste-peintre, rédacteur en chef du magazine Paris Tonkar, Tarek griffe de son empreinte la complexité de ses identités sur le paysage urbain tout entier. A la fois « populaire et sans concession, brute mais construite », sa peinture ondule de jovialité et de sincérité tout en soufflant des rafales d’Histoire et de symbolisme dans les yeux des spectateurs.

LIENS
SiteFacebookInstagram